google-site-verification=70jujhbatlnPPOB7ODm-cLRNsM_t9ZaWbPo2V02n8bo Airelles rouges: études scientifiques sur les anthocyanes des airelles

Airelles rouges: études scientifiques*

 

English version

Les baies sauvages, source exceptionnelle et scientifiquement prouvée de santé, sont très riches en substances bioactives qui protègent les cellules et réduisent le risque des maladies.

Les baies sauvages ne sont pas des baies habituelles. Ce sont de baies qui, pour survivre aux températures glaciales des forêts de Finlande, ont produit  des antioxydants en grande quantité.

Les baies contiennent:

  • polyphénols tels que flavonoïdes, acides phénoliques et tannins 

  • anthocyanes (pigments rouges, bleus et pourpres) fort antioxydants

  • vitamines A, B, C et E

  • oligoéléments telles que potassium, manganèse, cuivre, fer et zinc

  • bêtacarotènes, enzymes et fibres. 

Les baies sauvages sont 4x plus riches en flavonoïdes que les baies cultivées et leur pouvoir antioxidant et 48% plus élévé. 

Les airelles rouges contiennent  30 proanthoancyanes et glycosides de flavonoïdes. Elles contiennent d'importantes doses de divers polyphénols et fournissent un choix plus divers d'antioxydants que les myrtilles. 

Elles contiennent aussi des tannins et des resveratrols. La quantité de resveratrol des airelles est pareille à celle trouvée dans le raisin et le vin rouges.

Des recherches scientifiques démontrent que les anthocyanes des airelles rouges sont particulièrement bénéfiques pour:

  • baisser la pression sanguine et soulager les artères (1)

  • prévenir la sclérose (2)

  • soulager les symptômes d'allergies grâce à leurs anti-inflammatoires, antihistaminiques et antioxydants (3,4)

  • protéger contre le stress oxidatif (5,6)

  • protéger contre les risque associés au syndrome métabolique (7,8)

1. "Food and Function"; Fruit Juice-induced Endothelium-dependent Relaxations in Isolated Porcine Coronary Arteries: Evaluation of Different Fruit Juices and Purees and Optimization of a Red Fruit Juice Blend; C. Auger,...May 2011  

2. "Phytochemistry"; Phenolic Compounds in Berries and Flowers of a Natural Hybrid Between Bilberry and Lingonberry; A. Latti,...June 2011 

3. "European Journal of Clinical Nutrition"; Consumption of Black Currants, Lingonberries and Bilberries Increases Serum Quercetin Concentrations; I. Erlund,...January 2003 http://www.nature.com/ejcn/journal/v57/n1/full/1601513a.html

4. "Nutri Cancer"; Bioavailability of quercetin from berries and the diet; Erlund I,...July 2006 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16800769

5. "J Agric Food Chem. "; Food grade lingonberry extract: polyphenolic composition and in vivo protective effect against oxidative stress; Mane C,...March 2011 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21375302

6. "J Agric Food Chem."; Lingonberry (Vaccinium vitis-idaea) and European cranberry (Vaccinium microcarpon) proanthocyanidins: isolation, identification, and bioactivities; Kylli P,...March 2011 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21370878

7. "J Agric Food Chem."; Lingonberry (Vaccinium vitis-idaea) and European cranberry (Vaccinium microcarpon) proanthocyanidins: isolation, identification, and bioactivities; Kylli P,...March 2011 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21370878

8. "European Journal of Clinical Nutrition"; Berry meals and risk factors associated with metabolic syndrome; H-M Lehtonen,...June 2010 http://www.nature.com/ejcn/journal/v64/n6/full/ejcn201027a.html

*Nous relayons des résultats scientifiques, nous ne fournissons en aucun cas des conseils médicaux.

Le contenu de ce site n'a pas été validé par un médecin ni par une authorité compétente.

0