google-site-verification=70jujhbatlnPPOB7ODm-cLRNsM_t9ZaWbPo2V02n8bo Cuisiner avec les huiles essentielles

Huiles essentielles alimentaires

Lorsqu'on saupoudre de cannelle, qu'on boit du thé à la bergamote ou qu'on ajoute des feuilles de basilic aux pâtes, on consomme des composés volatils d'huiles essentielles aromatiques. Ces composés volatils, naturellement présents dans les grains, les écorces, les tiges, les racines, les fleurs et autres parties des plantes, sont utilisés depuis longtemps  pour remplacer ou compléter, hors-saison, les fleurs, les herbes fraîches, les fruits et les épices.

 

Les huiles essentielles sont aussi une solution de rechange naturelle aux arômes artificiels.

 

Les huiles essentielles apportent une saveur naturelle incomparable.  Orange sauvage, bergamote, lavande,...sont sans pareils dans des cakes, tout comme la menthe verte dans les chocolats. Toute aussi merveilleuse la cardamome. Huile essentielle de basilic, coriandre permettent de profiter toute l’année des saveurs des herbes fraîches.

 

Leur puissance aromatique permet par ailleurs de réduire avantageusement le sucre, le gras ou le sel.

 

basilic, baie de genièvre, camomille romaine, cannelle, citron, citronnelle, citron vert, fenouil, géranium, gingembre, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, origan, pamplemousse, poivre noir, romarin, sauge sclarée, thym, ylang ylang.

Les huiles essentielles aprouvées pour être utilisées en interne sont :

Elles apportent de multiples bénéfices pour la santé.

basilic - bon pour le cœur, antioxydant, antibactérien

poivre noir - aide à l'absorption des nutriments

cannelle - améliore la circulation, antimicrobien

clous de girofle - protection contre les toxines environnementales, propriétés anticancéreuses

coriandre - abaisse la glycémie, bon pour la désintoxication

gingembre - aide à la digestion, anti-inflammatoire

origan - antimicrobien, antioxydant

romarin - stimule le système immunitaire, améliore la digestion

sauge - bonne pour le cerveau, anti-inflammatoire, antioxydante

thym - bon pour la fonction pulmonaire, antioxydant, antibactérien

En raison de leur concentration, ces huiles doivent être utilisés avec des précautions.

PRÉCAUTIONS D'UTILISATION

Utiliser les bonnes huiles essentielles

Toujours choisir les huiles essentielles respectant des normes alimentaires comme les huiles doTERRA. Ces huiles essentielles sont certifiées CPTG (Certified Pure Therapeutic Grade ou Certifiées de Pure Qualité Thérapeutique). Elles sont des composés purs, naturels et aromatiques soigneusement extraits des plantes. Elles ne contiennent aucun additif ou ingrédient artificiel qui diluerait leurs composés actifs, et elles sont exemptes de tout produit contaminant tel que pesticides ou autres résidus chimiques.


Les huiles essentiels doTERRA sont réputées pour être les plus sûres et les plus efficaces du monde.


Ne jamais les avaler pures. Doser correctement

Une goutte d'huile essentielles est généralement égale à 1 cuillère à café d'herbes séchées et d'épices.
Toujours diluer une à trois gouttes au maximum d'huile essentielle dans une cuillère à thé d'un corps gras et/ou sucré, huile, beurre, miel, avant de répartir le tout dans la préparation. Ce dosage s'élève à 5 gouttes dans le cas d'essences d'agrumes. Seule exception : l’emploi d’un mélangeur qui mixe si fort qu’il permet un mélange temporaire (à consommer rapidement).

Contrôler et suivre le dosage selon les recommandations d'étiquetage. 

Ne pas chauffer. Ne pas mélanger

On utilise presque toujours les huiles essentielles pour aromatiser un plat. Les huiles essentielles ne supportent pas les températures au-delà de 65 degrés environ, au risque de se dénaturer.

Font exception les huiles essentielles d’agrumes qui supportent mieux la cuisson et peuvent être ajoutées à des pâtes à gâteaux pour les aromatiser comme les cakes et les madeleines à la bergamote, au citron ou à l’orange.

Ne mélangez pas les huiles essentielles entre elles. Très fortes en goût, elles se marient avec difficulté.

Eviter certaines huiles essentielles

De façon générale, n’utilisez les huiles essentielles en cuisine que de temps en temps.

N’utilisez les huiles essentielles que si vous êtes sûre qu'elles sont approuvées pour utilisation interne.

Idées pour débuter


Le plus facile consiste à aromatiser de l’huile ou une sauce grasse avec une petite quantité d’huile essentielle.

500 ml d’huile d’olive peut être aromatisé avec 4 gouttes d’huile essentielle de basilic et 2 gouttes d’essence de citron pour parfumer l’huile et lui donner des vertus digestives. Cette huile aromatique peut être utilisée ensuite pour en faire la vinaigrette.

Pour une huile d’assaisonnement "piquante" mais stimulant l’immunité, on ajoute à 100 ml d’huile d’olive 4 gouttes d’huile essentielle d’origan, 2 gouttes d’huile essentielle de poivre noir, et 1 goutte d’huile essentielle de genévrier. On ajoute ensuite quelques gouttes de cette préparation pour aromatiser une pizza ou un plat de pâtes.

Il est aussi facile à commencer avec la famille des agrumes : citron, orange, bergamote. Des huiles faciles, pour aromatiser une glace ou un yaourt avec une goutte d’huile essentielle par personne ou pour ajouter aux frappés, crèmes glacées, biscuits sans cuisson, glaçages, flocons d'avoine, granola.

0